Les premiers travaux du réseau de collecte sont lancés

Entre Nueil-sur-Layon et Thouarcé, le chantier est réalisé par l’entreprise vendéenne SVIT.Fin février, les premiers travaux du réseau de collecte ont débuté sur le tronçon entre Thouarcé et Nueil-sur-Layon. Sur 25 km, les équipes d’Anjou Fibre ont entamé une opération de tranchage pour le déploiement de la fibre optique.Depuis la fin du mois de février, un vaste chantier est mis en place dans le sud du département. Entre Thouarcé et Nueil-sur-Layon, les équipes d’Anjou et leurs partenaires ont entamé les premiers travaux du réseau de collecte. Une opération qui porte sur 15 km de génie civil sur un tronçon de 25 km.L’opération consiste à relier entre eux deux NRO (Noeuds de raccordement optique) situés sur les communes de Thouarcé et Nueil par des fourreaux PEHD dans lesquels la fibre sera ensuite tirée.Le chantier se déroule en quatre étapes : le tranchage en bord de route et la pose des fourreaux dans cette tranchée, le remblayage par un béton auto-compactant, le rebouchage de la tranchée et le nettoyage de la chaussée.Qu’est-ce qu’un réseau de collecte ?Le réseau de collecte permet de rattacher les 52 NRO (Noeuds de raccordement optique) situés dans le département aux nœuds d’échange Internet pour faire transiter les données des abonnés. Une étape essentielle pour faciliter l’arrivée de tous les opérateurs (locaux et nationaux).Les travaux sur le réseau de collecte en vidéo

Le premier centre de formation dédié aux métiers de la fibre inauguré

Olivier Huart, Pdg de TDF, en présence de Christian Gillet, président du Département et Philippe Chalopin, président d’Anjou Numérique et maire de Baugé-en-Anjou, a inauguré le premier centre de formation dédié aux métiers de la fibre en Anjou.Le premier centre de formation, destiné aux métiers de la fibre optique, a été officiellement inauguré, ce vendredi 8 février, à Baugé-en-Anjou. Via sa filiale Anjou Fibre, TDF développe l’emploi sur le territoire du Maine-et-Loire et confirme son implication dans l’insertion et la formation professionnelles.Le déploiement de la fibre optique en Anjou est un projet d’aménagement numérique ambitieux qui nécessite une main d’œuvre spécialisée et formée. Afin d’accompagner les entreprises retenues par TDF qui ont besoin de personnels qualifiés pour déployer les infrastructures, TDF ouvre trois centres de formation dédiés aux métiers de la fibre, répartis sur le territoire : à Baugé-en-Anjou, Segré-en-Anjou Bleu et Doué-la-Fontaine. Ces centres ont vocation à encourager l’emploi local et à accompagner les parcours de personnes en insertion professionnelle qui peuvent ainsi bénéficier d’opportunités d’emploi. Le projet couvre à minima près de 120 000 heures d’insertion et 50 000 heures de formation par an. L’ouverture du deuxième centre, à Segré-en-Anjou, est prévu au premier trimestre 2019.

Retour sur le lancement du 100 % Fibre en Anjou

La carte du déploiement du 100 % Fibre en Anjou a été dévoilée vendredi 16 mars, scellant ainsi le partenariat entre le syndicat mixte Anjou numérique et le délégataire de service public TDF. D’ici à 2022, la totalité des habitants du Maine-et-Loire aura un accès à Internet en très haut débit. Ce projet d’aménagement hors normes marquera le plus grand chantier d’infrastructures depuis des décennies dans le département.

L’objectif du plan de déploiement du très haut débit est ambitieux. 220 000 foyers, entreprises et collectivités vont être reliés à la fibre optique entre la fin 2018 et 2022. Au terme d’un vaste chantier qui verra la création d’un réseau de 14 000 km de fibre, une même qualité de connexion Internet sera assurée en tout point du Maine-et-Loire, permettant à chacun d’accéder à de nombreux services.